Page d'accueil
L'historique

L'historique

La Communauté de Communes du Pays de La Châtaigneraie a vu le jour en 2000.
Elle s'est substituée au District pour développer la collaboration entre les communes.

Présentation

bâtiment 1Le slogan, « Rassemblés pour agir », est devenu la devise de l’intercommunalité au Pays de la Châtaigneraie. Il correspond à la volonté des élus, dès 1971, de mettre en commun les forces vives des communes pour mener ensemble des actions significatives et efficaces.

Le bassin intercommunal de natation, géré par un syndicat à vocation unique, le SIVU, a vu le jour en 1971. Le bassin de natation a été inauguré en juillet 1971. Par étapes successives, toutes les communes du « Pays de la Châtaigneraie » ont adhéré à cette structure avant qu’elle ne se rattache au District.

Le SIVOM du Bocage de la Châtaigneraie, présidé par Jean Guillemet, a été créé le 11 décembre 1974 avec 14 communes. A l’actif de ce syndicat il faut citer la création de la Maison de cure médicale (l’actuel Hôpital des Collines Vendéennes), le rattachement au Syndicat de Saint Prouant pour la collecte et le traitement des ordures ménagères et la réalisation de la zone artisanale de la Levraudière.

Des délégués des communes membres constituaient le conseil d’administration du SIVOM. En parallèle, le CARA (contrat d’aménagement rural et d’animation du canton) avait pour mission de faire vivre le plan de développement rural élaboré en 1979. Bénéficiant de financement de la région pour des activités groupées, on peut considérer le CARA, puis plus tard le CRD, comme les ancêtres du CTU actuel.

En décembre 1983, une réflexion importante sur le tourisme entraînera la création d’un « Pays d’accueil », qui deviendra le « Pays de Mélusine ».

En 1989, avec l’adhésion de Saint Hilaire-de-Voust, le SIVOM passe à 15 membres . A noter que Vouvant a rejoint le district de Fontenay-le-Comte dès sa création en 1965.

Mouilleron-en-Pareds, Bazoges-en-Pareds et Saint Germain l’Aiguiller constituaient, avec le Tallud Sainte Gemme, le SIVOM du Pays de Pareds.

Du SIVOM au DISTRICT

Après l’adhésion de Saint Hilaire-de-Voust, les membres du Sivom ont réfléchi à une coopération intercommunale plus large et demandé au préfet de transformer le Sivom en district.

Avec le sous-préfet Berthiaux, les travaux préparatoires de 1989 et l’arrêté du préfet du 26 décembre 1989 ont abouti à la naissance du District de la Gâtine vendéenne, le 1 janvier 1990. Le District, avec ses 15 communes, est géré par un conseil de district de 38 membres. Il est présidé par Bernard Gendrillon et a son siège à la mairie de la Châtaigneraie. Le conseiller général Jean Guillemet est membre de droit avec voix consultative.

Dans sa séance du 6 décembre 1990, le conseil de district décide la création d’un poste de chargé de mission-animateur qui prendra ses fonctions le 17 décembre 1990. Auparavant, la gestion administrative du district était assurée par le secrétaire général de la mairie de la Châtaigneraie.

Le 1 janvier 1991 on enregistre l’adhésion de Thouarsais-Bouildroux, portant à 16 le nombre des communes membres. En mars 1992, Claude Ouvrard succède à Jean Guillemet comme conseiller général. Il souhaite que le canton devienne véritablement « une commune de 20 quartiers ». L’adhésion de Mouilleron, de Bazoges et de Saint Germain se prépare à la séance du 4 novembre 1992 et devient effective le 1 janvier 1993. Cette fois, ce sont les 19 communes qui sont rassemblées pour agir. Vouvant restant rattaché à Fontenay.

Le Sivom se confond désormais avec le District de la Gâtine vendéenne qui devient District de la Châtaigneraie. On adopte alors le nouveau logo.

En 1995, avec le renouvellement des conseils municipaux, une nouvelle équipe de conseillers siège au conseil de district. Claude Ouvrard en devient le nouveau président le 10 juillet 1995. Au conseil du 13 décembre 1995, le District de la Châtaigneraie devient District du Pays de la Châtaigneraie.

En 2001, le district est devenu Communauté de communes. Elle est gérée par 47 conseillers qui renouvellent leur confiance à Claude Ouvrard.

En 2008, Eric Rambaud succède à Claude Ouvrard à la présidence de la Communauté de communes. Il s’entoure de 8 vice-présidents ayant chacun la responsabilité d’une commission.

 
 
Création site Internet collectivités